A la recherche de bénévoles (inscrits sur les listes électorales françaises en Suisse)

Nous sommes à la recherche de bénévoles inscrits sur les listes électorales françaises pour le depouillage du vote par correspondance à Genève 🙂

Pour le samedi 2 juin à 8h00 à la Caserne des Vernets à Genève, la validation des votes nécessite:

  • un assesseur pour le parti pirate
  • des bénévoles validateurs  (l’idéal est 35 equipes de 3 personnes pour l’ensemble des partis)

Pour le dimanche 3 juin à 18h00 au consulat francais à Genève, le dépouillement des votes nécessite:

  • un assesseur pour le parti pirate
  • des bénévoles scrutateurs (24 personnes pour l’ensemble des partis)

Pour les personnes intéressées par la validation ou la scrutation, il faut contacter directement le consulat.
Pour les personnes intéressées pour être assesseur pour le parti pirate, il faut me contacter.

Complément d’information:

Le bureau de vote centralisateur se réunira en effet deux fois :

 1. Le samedi 2 juin à 8h00, à la Caserne des Vernets, (rue Hans-Wilsdorf 1211 Genève )

Les membres du bureau centralisateur devront valider les votes par correspondance sous pli fermé et les inscrire sur les listes d’émargement en double exemplaire des 71 bureaux de vote de la circonscription de Genève.

Le consulat remet au bureau de vote centralisateur :

  1. toutes les enveloppes d’identification avec ou sans la pièce d’identité classées par ordre alphabétique et par bureau;
  2. le registre du vote par correspondance dans lequel auront été inscrites et numérotées toutes les enveloppes de vote par correspondance reçues au consulat avant le vendredi précédent le vote à 12h00
  3. les listes d’émargement sur lesquelles sont signalés les électeurs ayant déjà pris part au vote par voie électronique,

La durée de cette opération sera fonction du nombre d’enveloppes de vote par correspondance à traiter.

  • 10 300 électeurs ont choisi de voter par correspondance, ce qui ne signifie pas que ces électeurs voteront effectivement par correspondance. Sans référence à un précédent scrutin, il convient cependant de partir sur une estimation de 7000 à 8000 votes par correspondance.
  • On peut estimer à 2 ou 3 minutes le temps moyen consacré à la vérification de la validité de chaque enveloppe et l’inscription du vote par correspondance sur les listes d’émargement. Sur cette base, ces opérations représenteraient entre 200 et 400 heures de travail pour une personne.
  • Pour réaliser ce travail en moins de 8 heures, il conviendra d’organiser ce travail avec un nombre suffisant de bénévoles encadrés par les membres du bureau centralisateur et sous le contrôle de délégués des candidats,

L’idéal serait de constituer 35 équipes de 3 personnes. Chaque équipe aurait à traiter les votes par correspondance de deux bureaux (soit en moyenne 200 enveloppes).

Dans chaque équipe, une personne prend l’enveloppe avec la copie de la pièce d’identité, la montre aux deux autres membres de l’équipe qui constatent sa conformité et inscrivent « VPC » (vote par correspondance) en face du nom de l’électeur sur le registre en double exemplaire.

L’enveloppe qui ne répond pas aux critères réglementaires (par exemple absence de pièce d’identité en copie ou de signature ou nom discordant avec la pièce d’identité) est mise de côté et soumise au contrôle des membres du bureau, puis jointe au procès verbal dans le cas où elle doit être rejetée comme non-conforme.

Les enveloppes valables qui conduisent à émargement sont ensuite reclassées par ordre alphabétique et par bureau

2. Le dimanche 3 juin à 18h00 au consulat (2 cours des Bastions, Genève),

Le bureau centralisateur procèdera :

  1. au traitement des votes à l’urne des électeurs inscrits sur la section de liste correspondant à ce bureau ;
  2. au traitement séparé de l’ensemble des votes par correspondance sous pli fermé de toute la circonscription consulaire, (au cours de la journée, ouverture des enveloppes d’identification et introduction des enveloppes électorales dans les urnes réservées à ce vote)
  3. au décompte séparé des votes à l’urne et des votes par correspondance.

Il est prévu d’ouvrir successivement 1 table de dépouillement pour le vote à l’urne, puis 6 tables de dépouillement pour le vote par correspondance. Chaque table comprend 4 scrutateurs, soit au total 24 scrutateurs.

 

Comments are closed.